Billetterie Centre des arts : Réservez votre billet

Carte bain - petit bain

Carte bain - petit bain

  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Le Centre des Arts propose une carte de fidélité permettant des tarifs préférentiels sur les spectacles de la saison. Celle-ci est offerte pour l’achat de trois spectacles, et se décline en deux versions : la Carte Bain pour les adultes et adolescents, la Carte Petit Bain pour les moins de 12 ans. La carte petit bain permet aussi aux accompagnateurs de l’enfant de bénéficier d’un tarif réduit

À partir de 9,00 €

+ frais de loc.

Exposition "As above as below" - Gast Bouschet & Nadine Hilbert+ Laura Mannelli

Exposition "As above as below" - Gast Bouschet & Nadine Hilbert+ Laura Mannelli

  • Ven. 19 oct. de 11 h à 19 h + autres dates
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Pour ce nouveau chapitre, le Cda s’associe au Casino Luxembourg - Forum d’art contemporain, et proposent ensemble une exploration des abîmes. Dans ces espaces - physiques, mentaux, fictionnels ou encore virtuels - dépourvus de lumière naturelle, l’être humain doit faire face à ses propres inquiétudes.

Gast Bouschet & Nadine Hilbert interrogent au fil de leur travail photographique, vidéo et pictural, les principes de structure ou de pouvoir. Dans leurs œuvres récentes, ils confrontent les forces brutes de la nature aux (dys)fonctionnements de notre société contemporaine. « Cocytus defrosted » nous expose au dégel du lac qui autrefois immobilisa Lucifer par la glace au plus profond des Enfers.

Laura Mannelli, architecte et artiste, s’intéresse aux questions liées aux espaces à la croisée des réalités physiques et virtuelles. Le projet « The Promises of Monsters », ainsi que son prologue en réalité virtuelle « Near Dante Experience », partent d’errances dantesques dans des univers sombres et profonds où la lumière est le seul guide et véhicule à ces explorations. Cette même lumière – physique, spirituelle et symbolique –, pose la question de notre système perceptif de la « vision », et notre capacité à voir le réel.

« As above so below » est un axiome issu de la littérature alchimique de l’Antiquité mettant en regard ce qui est en haut à ce qui est en bas, ciel et terre, paradis et enfers, faisant ainsi co-exister ce que les traditions sémantiques, scientifiques et cultuelles opposent. Une plongée dans les profondeurs et tout à la fois, d’une élévation vers les éthers.

Une production du Centre des arts en collaboration avec le Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain. Avec le soutien de la Mission culturelle du Luxembourg en France. Dans le cadre de la Semaine des cultures étrangères.

Gratuit

Confexpo "As above as below" - Gast Bouschet & Nadine Hilbert + Laura Mannelli

Confexpo "As above as below" - Gast Bouschet & Nadine Hilbert + Laura Mannelli

  • Dim. 18 nov. de 15 h 15 à 17 h
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Pour ce nouveau chapitre, le Cda s’associe au Casino Luxembourg - Forum d’art contemporain, et proposent ensemble une exploration des abîmes. Dans ces espaces - physiques, mentaux, fictionnels ou encore virtuels - dépourvus de lumière naturelle, l’être humain doit faire face à ses propres inquiétudes.

Gast Bouschet & Nadine Hilbert interrogent au fil de leur travail photographique, vidéo et pictural, les principes de structure ou de pouvoir. Dans leurs œuvres récentes, ils confrontent les forces brutes de la nature aux (dys)fonctionnements de notre société contemporaine. « Cocytus defrosted » nous expose au dégel du lac qui autrefois immobilisa Lucifer par la glace au plus profond des Enfers.

Laura Mannelli, architecte et artiste, s’intéresse aux questions liées aux espaces à la croisée des réalités physiques et virtuelles. Le projet « The Promises of Monsters », ainsi que son prologue en réalité virtuelle « Near Dante Experience », partent d’errances dantesques dans des univers sombres et profonds où la lumière est le seul guide et véhicule à ces explorations. Cette même lumière – physique, spirituelle et symbolique –, pose la question de notre système perceptif de la « vision », et notre capacité à voir le réel.

« As above so below » est un axiome issu de la littérature alchimique de l’Antiquité mettant en regard ce qui est en haut à ce qui est en bas, ciel et terre, paradis et enfers, faisant ainsi co-exister ce que les traditions sémantiques, scientifiques et cultuelles opposent. Une plongée dans les profondeurs et tout à la fois, d’une élévation vers les éthers.

Une production du Centre des arts en collaboration avec le Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain. Avec le soutien de la Mission culturelle du Luxembourg en France. Dans le cadre de la Semaine des cultures étrangères.

La confexpo

15:15 visite de l’exposition 16:00 Dominique Moulon, critique en art & média, met en regard quelques-unes des notions abordées par l’artiste avec l’actualité artistique, l’histoire de l’art et les arts numériques.

Gratuit

Luna Manzanares

Luna Manzanares

  • Ven. 23 nov. de 20 h 30 à 22 h + autres dates
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

L’étoile montante de la musique cubaine nouvelle génération

A 28 ans seulement, tout sourit à cette jeune chanteuse charismatique qui a enchaîné les tournées internationales. Avec son répertoire oscillant entre jazz, trova, musique brésilienne et nord-américaine, Luna Manzanares remet au goût du jour des classiques en les associant à des sonorités contemporaines. Après avoir brillé au théâtre du Châtelet en 2016, dans le rôle-titre Carmen la Cubana, première comédie musicale cubaine, acclamée par la critique et inspirée du célèbre opéra de Bizet, elle se produit en solo pour la première fois en France au Cda. Cette nouvelle ambassadrice de la culture cubaine déploiera la palette métissée de toutes ses influences pour deux concerts inédits et hauts en couleurs !

Chant : Luna Manzanares Nardo Piano et Direction musicale : Jorge Luis Lagarza Pérez (Yoyi) Guitare électronique et acoustique : Nam Sam Fong Arce Percussion, batterie et Cajón : Alain de Jesús Ladrón de Guevara Triana Contrebasse électrique : Ernesto Hermida Marrero Deux Choristes

À partir de 12,00 €

+ frais de loc.

Stage de danse - Solstice

Stage de danse - Solstice

COMPLET
  • Dim. 25 nov. de 14 h 30 à 17 h 30
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Animé par un danseur de la Cie Bianca Li, autour du spectacle "Solstice".

"Solstice" par la Compagnie Blanca Li

"Solstice" par la Compagnie Blanca Li

COMPLET
  • Mar. 27 nov. de 20 h 30 à 22 h 10
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Une fresque poignante sur la beauté du monde

Dans sa nouvelle création, Blanca Li propose un voyage fascinant et sensible au cœur d’un univers en mouvement jouant avec les éléments, le temps, la matière et la lumière pour dire la beauté du monde, sa force, son énergie et sa fragilité. Après avoir exploré l’univers des robots, il y a quatre ans, elle aborde aujourd’hui, comme une suite logique, le thème des relations entre l’homme et la nature. Un spectacle organique, qui convoque le souffle de l’air, la fraîcheur de la pluie, le ballet d’une feuille qui tombe. « Entre ciel et terre, cette envolée lyrique entraine le spectateur dans un grand huit, avec ses descentes vertigineuses et ses montées en puissance ». Le Figaro

DISTRIBUTION Chorégraphie, direction artistique : Blanca Li Scénographie, dramaturgie : Pierre Attrait Images : Charles Carcopino

Musique : Tao Gutierrez Lumières : Caty Olive

Costumes : Laurent Mercier Avec Yacnoy Abreu Alfonso, Peter Agardi, Rémi Bénard, Jonathan Ber, Julien Gaillac, Joseph Gebrael (en remplacement d’Iris Florentiny), Yann Hervé, Aurore Indaburu, Alexandre Jézouin, Pauline Journé, Margalida Riera Roig, Gaël Rougegrez, Yui Sugano, Victor Virnot (danseurs), Léa Solomon (stagiaire) et Bachir Sanogo (musicien).

Production Chaillot – Théâtre National de la Danse. Coproduction Calentito-Blanca Li / les Théâtres de la ville de Luxembourg / Opéra de Rouen Normandie / Espace Jean Legendre – Théâtre de Compiègne, scène nationale de l’Oise en préfiguration. Avec le soutien de la MAC de Créteil, de l’Opéra National de Paris et d’Anomes/Millumin.

___

CREDIT PHOTOS © Nico Bustos © Laurent Philippe

Ciné-concert "Charlot au grand air"

Ciné-concert "Charlot au grand air"

  • Dim. 2 déc. de 15 h à 16 h 05
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Charlot au grand air

Réalisation : Charlie Chaplin

Interprètes : Charlie Chaplin, Edna Purviance Etats-Unis / 1915-1917 / 1h05 / muet Films restaurés par Lobster Films

C'est dans ses courts-métrages tournés pour les studios Essanay et Mutual, entre 1915 et 1917, que Charlie Chaplin met au point, comme dans un laboratoire de recherche, les thèmes, le style et la dramaturgie qui feront, quelques années plus tard, de chacun de ses longs-métrages, un chef-d'œuvre. Cette sélection de 3 courts-métrages vous propose de revisiter cette mine d'or d'un immense cinéaste qui, 100 ans plus tard, continue d'éblouir petits et grands. Du rire et de l'émotion à partager en famille !

Charlot à la plage ("By the Sea", 1915, 15min) Charlot, dans une station balnéaire, entame une bagarre avec un homme suite à un mélange de chapeaux. Peau de banane, coups de pieds aux fesses, glaces renversées... comme une enfance de l'art burlesque se déploie sous nos yeux, avec ce court-métrage simple et efficace, dans lequel Chaplin incarne un promeneur pas encore tout à fait vagabond : ici Charlot ne cède rien à la poésie, et tout à l'énergie féroce des gags.

Charlot vagabond ("The Tramp", 1915, 26min) Charlot, un vagabond, sauve une jolie jeune fille de trois voleurs. Pour le remercier, elle l'invite à la ferme de son père... Ce film marque une évolution notable dans le cinéma de Chaplin : un mélange de comédie et de drame avec cette fin typique où Charlot s'en va tout seul sur la route, vers son destin. Le personnage du Vagabond est né définitivement avec cette image.

Charlot fait une cure ("The Cure", 1917, 24min) Un alcoolique arrive dans une paisible station thermale, encore chancelant, la malle pleine de liqueurs de toutes sortes. Chaplin met de côté son personnage de vagabond pour ce film bourré de gags, tirant parti — jusqu'à plus soif — des vertus comiques de la porte tambour et de l'éternelle trappe dans le sol. Un régal.

Accompagnement musical : Dominic Theodosis (synthétiseurs, machine MPC, guitare) — directeur de l’École de Musique d'Enghien Arnaud Lachambre (guitare, oud, dulcimer, vielle à roue, mandoline) — professeur à l’École de Musique d'Enghien.

À partir de 8,00 €

+ frais de loc.

Festival Plein les Mirettes #11

Festival Plein les Mirettes #11

  • Sam. 8 déc. de 10 h 30 à 19 h
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Un festival pour les enfants de 3 à 12 ans

Pendant une journée de festival, nous proposons aux enfants de 3 à 12 ans de s’emparer du Centre des arts. Vous êtes invités en famille, à partager cette journée d’ateliers et de spectacles et devenir tour à tour créateurs et spectateurs.

Pour cette onzième édition, le voyage est à l’honneur ! Embarquez dans l’univers sonore et visuel du spectacle Rêveries électroniques, et découvrez Le voyage de Malenky, un personnage explorant le monde à travers le temps.

Grâce aux ateliers artistiques, aux activités en accès libre et aux spectacles, les enfants auront la possibilité de découvrir et aborder la création contemporaine tout en s’amusant. Une journée spéciale pour exprimer sa créativité, se divertir, développer sa curiosité et nourrir son imagination !

À partir de 10,00 €

+ frais de loc.

Les Rencontres du Numeric Lab 2018 / 2019  - Table ronde « Les enjeux éthiques et juridiques du numérique »

Les Rencontres du Numeric Lab 2018 / 2019 - Table ronde « Les enjeux éthiques et juridiques du numérique »

  • Jeu. 13 déc. de 19 h à 21 h
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Table ronde « Les enjeux éthiques et juridiques du numérique »

Gratuit

Visite guidée de l'exposition "As above as below" - Gast Bouschet & Nadine Hilbert+ Laura Mannelli

Visite guidée de l'exposition "As above as below" - Gast Bouschet & Nadine Hilbert+ Laura Mannelli

  • Mer. 19 déc. de 19 h à 20 h
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Pour ce nouveau chapitre, le Cda s’associe au Casino Luxembourg - Forum d’art contemporain, et proposent ensemble une exploration des abîmes. Dans ces espaces - physiques, mentaux, fictionnels ou encore virtuels - dépourvus de lumière naturelle, l’être humain doit faire face à ses propres inquiétudes.

Gast Bouschet & Nadine Hilbert interrogent au fil de leur travail photographique, vidéo et pictural, les principes de structure ou de pouvoir. Dans leurs œuvres récentes, ils confrontent les forces brutes de la nature aux (dys)fonctionnements de notre société contemporaine. « Cocytus defrosted » nous expose au dégel du lac qui autrefois immobilisa Lucifer par la glace au plus profond des Enfers.

Laura Mannelli, architecte et artiste, s’intéresse aux questions liées aux espaces à la croisée des réalités physiques et virtuelles. Le projet « The Promises of Monsters », ainsi que son prologue en réalité virtuelle « Near Dante Experience », partent d’errances dantesques dans des univers sombres et profonds où la lumière est le seul guide et véhicule à ces explorations. Cette même lumière – physique, spirituelle et symbolique –, pose la question de notre système perceptif de la « vision », et notre capacité à voir le réel.

« As above so below » est un axiome issu de la littérature alchimique de l’Antiquité mettant en regard ce qui est en haut à ce qui est en bas, ciel et terre, paradis et enfers, faisant ainsi co-exister ce que les traditions sémantiques, scientifiques et cultuelles opposent. Une plongée dans les profondeurs et tout à la fois, d’une élévation vers les éthers.

Une production du Centre des arts en collaboration avec le Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain. Avec le soutien de la Mission culturelle du Luxembourg en France. Dans le cadre de la Semaine des cultures étrangères.

Gratuit

Vernissage de l'exposition "Many worlds, many minds" par Flavien Thery & les collections du Musée de l’holographie"

Vernissage de l'exposition "Many worlds, many minds" par Flavien Thery & les collections du Musée de l’holographie"

  • Jeu. 17 janv. à 18 h 30 + autres horaires
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

« Many worlds - Many minds » est une exposition sur la plastique de la lumière, les expériences visuelles et sensorielles, révélant l’ambivalence des phénomènes qui nous environnent.

Les recherches du plasticien Flavien Théry s’inscrivent dans une filiation entre le mouvement de l’art optique et les nouveaux médias, avec un intérêt particulier pour les relations entre art et science, dans leurs questionnements sur la nature de la réalité, et plus particulièrement de la lumière. La perception visuelle devient ainsi la matière-même du travail de Théry, confrontant au fil de ses dispositifs, l’observateur à de multiples vérités. Lumière et couleurs deviennent autant de champs d’expérimentations qui mettent à l’épreuve la vision et interrogent nos certitudes quant à ce que nous nommons le réel.

Une sélection d’hologrammes issue des collections du Musée de l’holographie vient prolonger ce propos sur la perception. Créé en 1980, à l’initiative de la personnalité d’Anne-Marie Christakis pour promouvoir l’holographie, les collections du Musée aujourd’hui disparu, présentent une richesse et une diversité uniques.

Le titre de l’exposition est une interprétation des états relatifs du physicien et mathématicien américain Hugh Everett, plaçant la question du point de vue au cœur de sa réflexion : il intègre la relativité de ce qui est observé fonction du regardeur et du lieu où celui-ci se trouve. La double théorie des mondes multiples (many worlds) et des observateurs multiples (many minds) propose dès lors de faire cohabiter plusieurs réalités ensemble.

Gratuit

Exposition "Many worlds, many minds" par Flavien Thery & les collections du Musée de l’holographie

Exposition "Many worlds, many minds" par Flavien Thery & les collections du Musée de l’holographie

  • Ven. 18 janv. de 11 h à 19 h + autres dates
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

« Many worlds - Many minds » est une exposition sur la plastique de la lumière, les expériences visuelles et sensorielles, révélant l’ambivalence des phénomènes qui nous environnent.

Les recherches du plasticien Flavien Théry s’inscrivent dans une filiation entre le mouvement de l’art optique et les nouveaux médias, avec un intérêt particulier pour les relations entre art et science, dans leurs questionnements sur la nature de la réalité, et plus particulièrement de la lumière. La perception visuelle devient ainsi la matière-même du travail de Théry, confrontant au fil de ses dispositifs, l’observateur à de multiples vérités. Lumière et couleurs deviennent autant de champs d’expérimentations qui mettent à l’épreuve la vision et interrogent nos certitudes quant à ce que nous nommons le réel.

Une sélection d’hologrammes issue des collections du Musée de l’holographie vient prolonger ce propos sur la perception. Créé en 1980, à l’initiative de la personnalité d’Anne-Marie Christakis pour promouvoir l’holographie, les collections du Musée aujourd’hui disparu, présentent une richesse et une diversité uniques.

Le titre de l’exposition est une interprétation des états relatifs du physicien et mathématicien américain Hugh Everett, plaçant la question du point de vue au cœur de sa réflexion : il intègre la relativité de ce qui est observé fonction du regardeur et du lieu où celui-ci se trouve. La double théorie des mondes multiples (many worlds) et des observateurs multiples (many minds) propose dès lors de faire cohabiter plusieurs réalités ensemble.

Gratuit

Atelier Parents/Enfants - Danse et vidéo

Atelier Parents/Enfants - Danse et vidéo

  • Sam. 19 janv. de 15 h 30 à 17 h 30
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

A partir de 5 ans.

Atelier danse animé par un danseur de la cie Christian et François Ben Aïm, autour de leur spectacle Mirages, les âmes boréales.

À partir de 10,00 €

+ frais de loc.

"Mirages, les âmes boréales" par Christian et François Ben Aïm

"Mirages, les âmes boréales" par Christian et François Ben Aïm

  • Dim. 20 janv. de 15 h à 15 h 45
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

L’histoire du dernier igloo dans un monde « menthe à l’eau »… Conte philosophique contemporain, cette pièce jeune public nous plonge au cœur des étendues glacées du Grand Nord avec l’histoire de cet igloo, posé au milieu de nulle part et dont la fonte semble inéluctable. Le rapport de l’homme à la nature et à son environnement est envisagé du point de vue de la Terre, avec le monde de l’Arctique pour source d’inspiration. La pièce puise ainsi son inspiration là où la planète nous dévoile sa transformation, nous alertant sur son devenir. Elle nous conduit à la dérive vers des contrées aussi réelles que fantastiques et questionne autant qu’elle donne à rêver et surtout joue avec les empreintes laissées par le paysage sur les corps, pour mieux interroger par effet miroir l’empreinte que l’homme laisse sur la terre.

DISTRIBUTION

Chorégraphie : Christian et François Ben Aïm Composition musicale : Philippe Le Goff Création visuelle : Guillaume Marmin Interprétation danse : Mylène Lamugnière et Félix Héaulme Scénographie : Camille Duchemin Création lumières : Laurent Patissier

Production : CFB 451 Création : au Théâtre de Châtillon Coproductions : Théâtre de Châtillon (92), La Machinerie – Théâtre de Vénissieux (69), Le Volcan – Scène nationale du Havre (76) Soutien : Fonds SACD Musique de Scène, Fontenay-en-Scènes / Ville de Fontenay sous Bois (94), ECAM – Théâtre du Kremlin-Bicêtre (94), Centre des Arts-Scène conventionnée d’Enghien-les-Bains (95), Théâtre de la Coupe d’Or, Scène conventionnée de Rochefort (17) Résidences : Théâtre de Châtillon (92), La Pratique, Atelier de fabrique artistique, Vatan – région Centre-Val de Loire (36), Centre des bords de Marne du Perreux-sur-Marne (94), Théâtre de la Passerelle, Palaiseau (91) ___

CREDIT PHOTOS

© Sarah Leal (pour le visuel avec les 2 visages en plan rapproché)

À partir de 12,00 €

+ frais de loc.

Atelier enfant - Cinéma / Pids VFX

Atelier enfant - Cinéma / Pids VFX

  • Dim. 3 févr. de 15 h 30 à 17 h 30
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

De 6 à 12 ans.

A l’occasion du Festival Paris Images Digital Summit.

À partir de 10,00 €

+ frais de loc.

"OCD Love" par L-E-V Dance Company, Sharon Eyal & Gai Behar

"OCD Love" par L-E-V Dance Company, Sharon Eyal & Gai Behar

  • Mar. 12 févr. de 20 h 30 à 21 h 25
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Une danse hypnotique sur les relations amoureuses.

Après avoir collaboré longtemps avec la Batsheva Dance Company, la chorégraphe Sharon Eyal a fondé depuis 2013, avec son compagnon Gai Behar, figure de la musique live de Tel Aviv, la compagnie L-E-V. Avec OCD Love, ils nous livrent une pièce bouleversante par sa gestuelle et son engagement. S’appuyant à la fois sur le texte du poète Neil Hilborn et la partition électronique du DJ Ori Lichtik, cette pièce décrit une relation dans laquelle une femme amoureuse finit par être exaspérée des troubles obsessionnels compulsifs du narrateur (OCD en anglais). Il est question d'amour, de liberté mais aussi de manque et de douleurs intestines. « D’une virtuosité époustouflante, d’une maîtrise parfaite, OCD Love campe une humanité mystérieuse, d’où surgissent d’impossibles chimères, d’ambigus désirs. D’une beauté grave qui frôle une atmosphère de fin du monde, Sharon Eyal livre une pièce précieuse « comme une pierre sombre logée dans ma poitrine » dit-elle. Et c’est juste. » Agnès Izrine, Danser canal historique

DISTRIBUTION

Création : Sharon Eyal et Gai Behar Musique : Ori Lichtik Lumière : Thierry Dreyfus Costumes : Odelia Arnold En collaboration avec Rebecca Hytting, Gon Biran, Sharon Eyal, Gai Behar Danseurs : Gon Biran, Rebecca Hytting, Mariko Kakizaki, Keren Lurie Pardes, Darren Devaney, Shamel Pitts, Daniel Norgen-Jensen.

COPRODUCTEURS

Colours - International Dance Festival - Stuttgart, Germany / Sadler’s Wells - London, England / Carolina Performing Arts - The University of North Carolina at Chapel Hill, USA / Julidans - Amsterdam, Netherlands / Montpellier Danse / The production of OCD LOVE was developed through a Performing Arts Residency at The Banff Centre, Canada

CREDIT PHOTO

© Gil Shani

À partir de 12,00 €

+ frais de loc.

Confexpo "Many worlds, many minds" par Flavien Thery & les collections du Musée de l’holographie

Confexpo "Many worlds, many minds" par Flavien Thery & les collections du Musée de l’holographie

  • Dim. 17 févr. de 15 h 15 à 17 h
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

« Many worlds - Many minds » est une exposition sur la plastique de la lumière, les expériences visuelles et sensorielles, révélant l’ambivalence des phénomènes qui nous environnent.

Les recherches du plasticien Flavien Théry s’inscrivent dans une filiation entre le mouvement de l’art optique et les nouveaux médias, avec un intérêt particulier pour les relations entre art et science, dans leurs questionnements sur la nature de la réalité, et plus particulièrement de la lumière. La perception visuelle devient ainsi la matière-même du travail de Théry, confrontant au fil de ses dispositifs, l’observateur à de multiples vérités. Lumière et couleurs deviennent autant de champs d’expérimentations qui mettent à l’épreuve la vision et interrogent nos certitudes quant à ce que nous nommons le réel.

Une sélection d’hologrammes issue des collections du Musée de l’holographie vient prolonger ce propos sur la perception. Créé en 1980, à l’initiative de la personnalité d’Anne-Marie Christakis pour promouvoir l’holographie, les collections du Musée aujourd’hui disparu, présentent une richesse et une diversité uniques.

Le titre de l’exposition est une interprétation des états relatifs du physicien et mathématicien américain Hugh Everett, plaçant la question du point de vue au cœur de sa réflexion : il intègre la relativité de ce qui est observé fonction du regardeur et du lieu où celui-ci se trouve. La double théorie des mondes multiples (many worlds) et des observateurs multiples (many minds) propose dès lors de faire cohabiter plusieurs réalités ensemble.

Gratuit

Atelier enfant - Arts visuels et sonores

Atelier enfant - Arts visuels et sonores

  • Dim. 17 févr. de 15 h 30 à 17 h 30
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

De 6 à 12 ans.

Atelier de création sonore et musical animé par l’artiste Anthony Keyeux, en lien avec l’exposition "Many Worlds Many Minds".

À partir de 10,00 €

+ frais de loc.

"Le temps des rencontres", concert spirituel

  • Jeu. 21 févr. à 20 h 30
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Le Temps des rencontres est la 4ème édition d’un concert exceptionnel organisé en partenariat avec l’association 4FOIS1, portée par les représentants des communautés religieuses juive, catholique et protestante de la ville d’Enghien-les-Bains pour encourager le mieux vivre ensemble, toutes confessions confondues.

Un dialogue musical nourri par la diversité, la tolérance, le respect et la paix pour que la réunion des hommes et des femmes, au-delà de leurs croyances, devienne une réalité.

À partir de 12,00 €

+ frais de loc.

Visite guidée de l'exposition "Many worlds, many minds" par Flavien Thery & les collections du Musée de l’holographie

Visite guidée de l'exposition "Many worlds, many minds" par Flavien Thery & les collections du Musée de l’holographie

  • Mer. 13 mars 2019 de 19 h à 20 h
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

« Many worlds - Many minds » est une exposition sur la plastique de la lumière, les expériences visuelles et sensorielles, révélant l’ambivalence des phénomènes qui nous environnent.

Les recherches du plasticien Flavien Théry s’inscrivent dans une filiation entre le mouvement de l’art optique et les nouveaux médias, avec un intérêt particulier pour les relations entre art et science, dans leurs questionnements sur la nature de la réalité, et plus particulièrement de la lumière. La perception visuelle devient ainsi la matière-même du travail de Théry, confrontant au fil de ses dispositifs, l’observateur à de multiples vérités. Lumière et couleurs deviennent autant de champs d’expérimentations qui mettent à l’épreuve la vision et interrogent nos certitudes quant à ce que nous nommons le réel.

Une sélection d’hologrammes issue des collections du Musée de l’holographie vient prolonger ce propos sur la perception. Créé en 1980, à l’initiative de la personnalité d’Anne-Marie Christakis pour promouvoir l’holographie, les collections du Musée aujourd’hui disparu, présentent une richesse et une diversité uniques.

Le titre de l’exposition est une interprétation des états relatifs du physicien et mathématicien américain Hugh Everett, plaçant la question du point de vue au cœur de sa réflexion : il intègre la relativité de ce qui est observé fonction du regardeur et du lieu où celui-ci se trouve. La double théorie des mondes multiples (many worlds) et des observateurs multiples (many minds) propose dès lors de faire cohabiter plusieurs réalités ensemble.

Gratuit

Chloé et Vassilena Serafimova

Chloé et Vassilena Serafimova

  • Ven. 15 mars de 20 h 30 à 21 h 30
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

La rencontre poétique de l’acoustique et de l’électronique

L’une est compositrice et DJ reconnue de la scène électro hexagonale, l’autre est spécialiste du marimba et s’est formée à New-York. Ensemble, Chloé et Vassilena Serafimova ont fusionné leur univers pour une création originale influencée par le compositeur et musicien new-yorkais Steve Reich, pionnier de la musique minimaliste dans les années 70.

Le duo complice explore de nouveaux territoires entre musique classique, contemporaine et électro, utilisant des procédés chers comme le sampling, le phasing ou encore les pulsations…. Les percussions cristallines se mêlent au bruit sourd des synthétiseurs pour une expérience sensorielle et poétique.

Une première collaboration qui a nourri chez les deux artistes l’envie de poursuivre ce travail d’exploration avec la production d’un album dont la sortie est prévue en 2019 et que le public pourra découvrir lors de leur concert au Cda.

À partir de 12,00 €

+ frais de loc.

Atelier Parents/Enfants - Block

Atelier Parents/Enfants - Block

  • Dim. 17 mars 2019 de 15 h 30 à 17 h 30
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

A partir de 3 ans.

Atelier sonore dans lequel sera imaginée une ville à partir des sons des « blocks » (boîtes transparentes, semblables à des « boîtes à meuh »). En lien avec le spectacle Block.

À partir de 10,00 €

+ frais de loc.

Ciné concert "Georges Méliès, magicien du septième art"

Ciné concert "Georges Méliès, magicien du septième art"

  • Dim. 24 mars 2019 de 15 h à 16 h
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Réalisation : Georges Méliès France / 1896-1906 / 1h / muet

Un prestidigitateur qui mit le cinématographe dans un chapeau pour en faire sortir le cinéma (Edgar Morin)

A l'occasion de l'ouverture à Enghien-les-Bains de l'école Georges Méliès, pour la formation aux effets spéciaux visuels, le Centre des arts vous propose ce ciné-concert en hommage au père des effets spéciaux.

Prestidigitateur de profession, Georges Méliès est directeur du théâtre Robert-Houdin en 1888. En 1895, il découvre l'invention des frères Lumière et a tout de suite l'idée de s'en servir pour créer de nouveaux tours de magie. Le succès est immédiat. Méliès est depuis considéré comme l'un des principaux créateurs des premiers trucages au cinéma : surimpressions, fondus, apparitions / disparitions, jeux de perspective... En 1897, il fait construire le premier studio de cinéma français à Montreuil. Véritable pionnier du 7ème art, il réalise 520 films entre 1896 et 1913.

Ce ciné-concert vient célébrer ce génial prestidigitateur, à travers des spectacles bonimentés et accompagnés au piano car, si le cinéma naissant était muet, il n’a jamais été silencieux !

Une plongée dans le monde merveilleux de Georges Méliès avec une sélection de ses meilleurs films :

Escamotage d’une dame chez Robert-Houdin (1896, 2min) Evocation spirite (1899, 1min) Le chevalier mystère (1899, 1min30) L’œuf du sorcier (1903, 2min) Le fakir de Singapour (1908, 5min) Les cartes vivantes (1905, 3min) Un homme de têtes (1898, 1min) L’impressionniste fin-de-siècle (1899, 1min) Déshabillage impossible (1900, 2min) Le mélomane (1903, 2min) Une indigestion (1902, 2min) Les voyages de Gulliver (1902, 4min) Voyage à travers l’impossible (1904, 20min)

Accompagné par une mise en scène spéciale en hommage aux "scènes à truc" de Georges Méliès, et la présentation de travaux réalisés par les élèves de l'école Méliès, reprenant l'univers du cinéaste avec les moyens modernes des trucages numériques.

Accompagnement musical : Boniments d’après Georges Méliès, interprétés par Marie-Hélène Lehérissey, arrière-petite fille de Georges Méliès Musique originale composée et interprétée par Lawrence Lehérissey, arrière-arrière-petit fils de Georges Méliès

En collaboration avec l'Ecole Georges Méliès, la Cinémathèque Georges Méliès et Les Amis de Georges Méliès.

À partir de 8,00 €

+ frais de loc.

Stage de danse - Minuit

Stage de danse - Minuit

  • Sam. 30 mars 2019 de 14 h 30 à 17 h 30
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Animé par un danseur complice de Yoann Bourgeois, autour de son spectacle Minuit, tentative d’approches d’un point de suspension.

À partir de 10,00 €

+ frais de loc.

"Minuit, tentatives d'approche d'un point de suspension" par Yoann Bourgeois

"Minuit, tentatives d'approche d'un point de suspension" par Yoann Bourgeois

  • Sam. 30 mars de 20 h 30 à 21 h 40 + autres dates
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Un spectacle sur le fil, entre ciel et terre.

A la fois acrobate, acteur, jongleur, trampoliniste et danseur, Yoann Bourgeois a l’art de questionner l’existence par la simple mise en jeu des forces physiques. Ses spectacles cherchent toujours à se dégager de la notion impérieuse de réussite propre au monde circassien. Fasciné par les machineries de théâtre, il se plaît à concevoir des spectacles à la mesure des lieux qui l'accueillent. La parole qui se dérobe, les objets du quotidien qui s’écroulent, la chute et la recherche de l’équilibre..., l’artiste cherche à désamorcer le temps, à explorer tout à la fois les dimensions physiques et métaphoriques de la « suspension ». Car lorsque la chute n’a pas encore débuté, à cet instant de présent absolu qu’est la suspension, tout est possible... Un spectacle entre ciel et terre, entre rêve et réalité. « Laissant flotter les corps dans une douce sensation d’apesanteur, Yoann Bourgeois nous entraîne dans son monde illusoire, son esthétique du risque où la chute devient un saut à l’envers, et le vertige, une tentative d’évasion. » Agnès Izrine, La Terrasse

DISTRIBUTION Mise en scène : Yoann Bourgeois Avec Yurié Tsugawa, Yoann Bourgeois et Laure Brisa et un invité surprise… Musiques: Laure Brisa & Philip Glass

Création sonore et régie: Antoine Garry

Création lumière et régie: Jérémie Cusenier

Régie générale: Audrey Carrot

Production déléguée: CCN2-Centre chorégraphique national de Grenoble - Direction Yoann Bourgeois et Rachid Ouramdane

Coproduction : Compagnie Yoann Bourgeois, Tandem Scène Nationale Arras Douai ; l’Agora Centre Culturel PNAC Boulazac Aquitaine. Yoann Bourgeois bénéficie du soutien de la Fondation BNP Paribas pour le développement de ses projets et est en résidence territoriale à la Capi -Théâtre du Vellein. Le CCN2 est financé par la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes/Ministère de la Culture et de la Communication, Grenoble-Alpes Métropole, le Département de l’Isère, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et soutenu par l’Institut français pour les tournées internationales.

___

CRÉDIT PHOTOS © Géraldine Aresteanu

À partir de 12,00 €

+ frais de loc.

Yaron Herman Trio et Michel Portal

Yaron Herman Trio et Michel Portal

  • Ven. 5 avril 2019 à 20 h 30 + autres horaires
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Yaron Herman qui sortira son 3ème album chez Blue Note au printemps 2019, est devenu en moins d’une décennie une des références du jazz français en fusionnant toutes ses influences avec une liberté artistique assez rare. Adepte de l’improvisation et repoussant la loi des genres musicaux, le pianiste franco-israélien ne cesse de surprendre, mêlant acoustique et électronique de manière subtile. Après son concert au Cda avec l’ensemble orchestral Geneva Camerata la saison dernière Yaron Herman revient cette fois avec le virtuose Michel Portal, rare artiste reconnu dans le répertoire classique comme dans le jazz. La promesse d’un rendez-vous exceptionnel autour de musiques évocatrices de cultures diverses et de création instantanée !

« Yaron Herman est sans doute aujourd'hui l'un des pianistes parmi les plus créatifs et les plus aventureux de sa génération » Rolling Stones « Clarinettes en tout genre, saxophone, bandonéon… ce génial touche-à-tout est infatigable. » Le Monde Magazine (Citation pour Michel Portal)

Michel Portal : clarinette, saxophone, bandonéon Yaron Herman : piano Sam Minaie : contrebasse / basse électrique Ziv Ravitz : batterie, eletronics

À partir de 12,00 €

+ frais de loc.

"Phoenix" par La Compagnie Shonen, Eric Minh Cuong Castaing

"Phoenix" par La Compagnie Shonen, Eric Minh Cuong Castaing

  • Ven. 12 avril 2019 à 20 h 30 + autres horaires
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Un dialogue dansé sous l’œil des drones.

Dans la lignée de sa précédente pièce School of moon, créée avec des enfants danseurs et des robots humanoïdes, Eric Minh Cuong Castaing poursuit ses recherches sur les interactions humains-machines, s’intéressant aux représentations du corps à l’ère numérique. Détournant une technologie dédiée à la surveillance aux frontières, Phoenix se fait l’écho d’une fenêtre ouverte sur le monde, connectant en temps réel, trois interprètes sur scène avec des danseurs, réfugiés dans un camp à Gaza et subissant la présence permanente de drones. Sous les drones et leur souffle assourdissant, le geste est placé sous surveillance. Les corps sont vulnérables mais de la scène au camp de réfugiés, le mouvement dès lors circule, se transmet, se réincarne d’un corps à l’autre donnant à une communauté éphémère, autour d’une danse poreuse, au plus près de l’épiderme.

DISTRIBUTION

Conception & chorégraphie Eric Minh Cuong Castaing avec les danseurs Nans Pierson, Jeanne Colin, Kevin Fay & Mumen Khalifa (distribution en cours) Robotique drone Thomas Peyruse, Scott Stevenson Musique originale Grégoire Simon & Alexandre Bouvier Vidéo Pierre Gufflet, Julien Léo David Lumière Sébastien Lefèvre Dramaturgie & aide à la conception Marine Relinger Collaboration artistique Alessandro Scarrioni, Pauline Simon.

Coproduction Ballet National de Marseille ; Festival de Marseille ; Pôle Arts de la Scène - Friche la Belle de Mai ; Charleroi danse, Centre Chorégraphique de Wallonie – Bruxelles ; ViaDanse-CCN de Bourgogne Franche-Comté à Belfort ; Institut Français du Liban ; Tanzhaus nrw – Düsseldorf ; Centre d’arts visuels 2 angles à Flers ; Hellerau – European Center for the Arts Dresden ; CCN de Créteil et du Val-de-Marne / Compagnie Käfig direction Mourad Merzouki dans le cadre de l'Accueil Studio/ Avec le soutien de la DRAC Provence-Côte d'Azur, de l'Institut français à Paris et de la Ville de Marseille, du Fonds Transfabrik - Fonds franco-allemand pour le spectacle vivant / Avec la participation du DICRéAM, du groupe de la Caisse des dépôts et Consignations, , la Fondation Hope à Gaza et le prêt studio des Laboratoires d’Aubervilliers.

À partir de 12,00 €

+ frais de loc.

Stage de danse - Phoenix

Stage de danse - Phoenix

  • Sam. 13 avril 2019 de 14 h 30 à 17 h 30
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Animé par un danseur complice d’Eric Minh Cuong Castaing, autour de son spectacle Phoenix.

À partir de 10,00 €

+ frais de loc.

Vernissage de l'exposition « AP² Augmented Past-Augmented Present » par Jeffrey Shaw

Vernissage de l'exposition « AP² Augmented Past-Augmented Present » par Jeffrey Shaw

  • Jeu. 18 avril 2019 à 18 h 30
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Depuis le début de sa production artistique, Jeffrey Shaw, artiste des arts médiatiques australien, s’attache à briser la distance traditionnellement installée entre l’œuvre d’art et le spectateur. Dans toute son œuvre, Shaw témoigne de sa préférence pour la forme d’expression immersive. Considérant la réalité virtuelle comme un moyen de faire participer le spectateur à l’œuvre, il commence au milieu des années 70, à s’intéresser à l’ordinateur comme outil de création artistique, considérant celui-ci comme un instrument efficient pour ses travaux, en terme de programmation de logiciels et d’adaptabilité dans l’œuvre d’art.

Pour cette exposition « AP2 », Jeffrey Shaw lie les temporalités entre elles, augmentant ainsi le passé comme une préfiguration du présent, et inscrivant d’ores et déjà les questions d’anticipation et d’avant-garde dans le paysage artistique d’aujourd’hui.

« Augmented Past-Augmented Present » est également une référence à cette clef qu’utilise Shaw pour passer non seulement d’une temporalité à l’autre mais aussi traverser plusieurs états de réalité, en intégrant à son travail les questions de réalité virtuelle et augmentée. Dès lors le lieu d’exposition devient une fenêtre à travers laquelle il devient possible de naviguer entre deux mondes, partir du réel, et devenir les explorateurs de nouveaux scenarios possibles.

Gratuit

Exposition « AP² Augmented Past-Augmented Present » par Jeffrey Shaw

  • Ven. 19 avril 2019 de 11 h à 19 h + autres dates
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Depuis le début de sa production artistique, Jeffrey Shaw, artiste des arts médiatiques australien, s’attache à briser la distance traditionnellement installée entre l’œuvre d’art et le spectateur. Dans toute son œuvre, Shaw témoigne de sa préférence pour la forme d’expression immersive. Considérant la réalité virtuelle comme un moyen de faire participer le spectateur à l’œuvre, il commence au milieu des années 70, à s’intéresser à l’ordinateur comme outil de création artistique, considérant celui-ci comme un instrument efficient pour ses travaux, en terme de programmation de logiciels et d’adaptabilité dans l’œuvre d’art.

Pour cette exposition « AP2 », Jeffrey Shaw lie les temporalités entre elles, augmentant ainsi le passé comme une préfiguration du présent, et inscrivant d’ores et déjà les questions d’anticipation et d’avant-garde dans le paysage artistique d’aujourd’hui.

« Augmented Past-Augmented Present » est également une référence à cette clef qu’utilise Shaw pour passer non seulement d’une temporalité à l’autre mais aussi traverser plusieurs états de réalité, en intégrant à son travail les questions de réalité virtuelle et augmentée. Dès lors le lieu d’exposition devient une fenêtre à travers laquelle il devient possible de naviguer entre deux mondes, partir du réel, et devenir les explorateurs de nouveaux scenarios possibles.

Gratuit

Atelier Parents/Enfants - Danse

Atelier Parents/Enfants - Danse

  • Sam. 11 mai 2019 à 15 h 30 + autres horaires
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Atelier danse animé par un danseur de la compagnie Astrakan, en lien avec l’univers chorégraphique de Daniel Larrieu.

À partir de 10,00 €

+ frais de loc.

"Play 612" par Daniel Larrieu

"Play 612" par Daniel Larrieu

  • Dim. 12 mai 2019 de 14 h 30 à 15 h 15 + autres horaires
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Proposition pour jeune public de 6 à 120 ans ! Un chapeau, des actions et des danses

Après avoir présenté l’installation à danser pour les enfants FLOW 612, en 2016 aux Bains numériques, Daniel Larrieu propose PLAY 612, une pièce participative qui s’adresse aux enfants de 6 à 120 ans ... Sous forme de tirage au sort proposé en direct au public, le chorégraphe invite les spectateurs à découvrir différents jeux de gestes et manières d’écrire la danse. A la manière de la valise de Marcel Duchamp, la liste d’actions est un voyage à travers le temps, passant du répertoire des années 80 à nos jours.

« J’arrive avec, dans ma valise, des textes, des objets, des chorégraphies pour vous raconter que c’est souvent par la tranche, le bord, la rencontre, (osons-le) par le hasard, que ma vie artistique s’est déployée. Projections de films, lectures et jeux chorégraphiques. (…) J’invente des règles de jeux, des systèmes qui peuvent paraitre aléatoires, mais qui constituent de véritables jeux de pistes gestuels. Du mot à mot où les gestes composent des rébus, où l’usage des nombres, et même le hasard ou l’erreur, entrent en scène. » Daniel Larrieu

Avec Daniel Larrieu, Enzo Pauchet, Jérôme Andrieu. Production : Collection Daniel Larrieu Remerciements : Anthony Peto pour le chapeau, Kit Vollard pour la poupée, Lou Dark pour la lumière Avec notamment : Chiquenaudes, extrait / Poupée, solo / Le texte sur Giacometti de Genet / Littéral, mot à mot, extrait du solo expliqué / une chanson de geste : Avec le temps Léo Ferré ou Dalida…

___

CREDIT PHOTOS © Benjamin Favrat

À partir de 12,00 €

+ frais de loc.

Visite guidée de l'exposition « AP² Augmented Past-Augmented Present » par Jeffrey Shaw

Visite guidée de l'exposition « AP² Augmented Past-Augmented Present » par Jeffrey Shaw

  • Mer. 15 mai 2019 à 19 h + autres dates
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Depuis le début de sa production artistique, Jeffrey Shaw, artiste des arts médiatiques australien, s’attache à briser la distance traditionnellement installée entre l’œuvre d’art et le spectateur. Dans toute son œuvre, Shaw témoigne de sa préférence pour la forme d’expression immersive. Considérant la réalité virtuelle comme un moyen de faire participer le spectateur à l’œuvre, il commence au milieu des années 70, à s’intéresser à l’ordinateur comme outil de création artistique, considérant celui-ci comme un instrument efficient pour ses travaux, en terme de programmation de logiciels et d’adaptabilité dans l’œuvre d’art.

Pour cette exposition « AP2 », Jeffrey Shaw lie les temporalités entre elles, augmentant ainsi le passé comme une préfiguration du présent, et inscrivant d’ores et déjà les questions d’anticipation et d’avant-garde dans le paysage artistique d’aujourd’hui.

« Augmented Past-Augmented Present » est également une référence à cette clef qu’utilise Shaw pour passer non seulement d’une temporalité à l’autre mais aussi traverser plusieurs états de réalité, en intégrant à son travail les questions de réalité virtuelle et augmentée. Dès lors le lieu d’exposition devient une fenêtre à travers laquelle il devient possible de naviguer entre deux mondes, partir du réel, et devenir les explorateurs de nouveaux scenarios possibles.

Gratuit

Youn Sun Nah

Youn Sun Nah

  • Ven. 17 mai 2019 de 20 h 30 à 21 h 30
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Improvisatrice hors pair dotée d’une fabuleuse technique vocale, Youn Sun Nah compte désormais parmi les figures incontournables du jazz vocal contemporain. L’univers de la chanteuse sud-coréenne repose sur une esthétique minimaliste, une recherche de pureté et de profondeur de laquelle peut jaillir à tout moment le feu d’une voix pénétrante, subtile de puissance. Entre Paris et Séoul, elle se nourrit de ses rencontres et voyages pour nous livrer des chansons d’un répertoire à la fois singulier et universel. Sur scène, entourée de musiciens hors pair, elle déploie toute sa puissance et sa délicatesse avec une théâtralité inégalée. Qu’elle chante Johnny Cash, Nine Inch Nails ou un standard du jazz, Youn Sun Nah raconte toujours une histoire.

« On ne se lasse pas de cette voix au timbre suave, de son ambitus qui file des frissons et de ses excentricités mélodiques. » - Les Inrocks

À partir de 12,00 €

+ frais de loc.

Stage arts visuels - Exposition AP2

Stage arts visuels - Exposition AP2

  • Dim. 19 mai 2019 de 14 h 30 à 17 h 30
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

A partir de l'exposition AP2 / AUGMENTED PAST AUGMENTED PRESENT, l'artiste Cristina Hoffmann propose un atelier combinant écriture et création d'images par le biais d'outils numériques et analogiques.

À partir de 10,00 €

+ frais de loc.

"Jardins partagés, Cantate en trois mouvements" par les Cris de Paris

"Jardins partagés, Cantate en trois mouvements" par les Cris de Paris

  • Ven. 24 mai 2019 à 20 h 30 + autres horaires
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Pour le dernier chapitre de leur résidence au Centre des arts, l’ensemble Les Cris de Paris retrouve le compositeur Pierre-Yves Macé pour la création d’un cycle intégral d'une œuvre originale initiée en 2017 « Chansons migrantes ». Ce projet de composition musicale singulier, s’appuie sur des collectes de chants de traditions orales réalisées par ou avec Les Cris de Paris. L’appropriation de ces chants par Pierre-Yves Macé, à travers un travail de libre association, de superposition, de transformation et de développement, raconte comment une chanson voyage dans le temps, par transmission orale au sein d'un groupe familial, mais aussi comment elle voyage dans l'espace, au gré des migrations par témoignages.

À partir de 12,00 €

+ frais de loc.

Ciné-concert "Buster Keaton, rire en cascade"

Ciné-concert "Buster Keaton, rire en cascade"

  • Dim. 26 mai 2019 de 15 h à 16 h 10
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Après Buster Keaton, Mode d'Emploi la saison dernière, voici une nouvelle sélection de courts-métrages du plus grand cinéaste muet. Un ciné-concert qui célèbre encore son inventivité hors-pair, son sens du rythme, la sophistication de sa construction des gags, et sa poésie lunaire. Buster Keaton ou l'art de confronter l'imaginaire et la réalité, pour produire un comique unique en son genre. Une merveille pour toute la famille, à (re)découvrir dans des versions splendidement restaurées par Lobster.

The Electric House ("Frigo à l'Electric Hôtel", 1922, 23min) Suite à un quiproquo, Buster se retrouve électricien dans une maison bourgeoise pour installer un système de commandes automatiques, ancêtre de la domotique. La fille du propriétaire ne laisse pas Buster indifférent. Le vrai électricien vient se venger et dérègle tout le système électrique pour que Buster soit renvoyé.

The Paleface ("Malec chez les Indiens", 1922, 20min) Buster se promène en chassant le papillon et se retrouve, malgré lui, sur le territoire d'Indiens sur le point d'être dépossédés de leurs terres par de cupides visages pâles. Comment Buster va-t-il se faire accepter de la tribu et conquérir le cœur de la belle squaw ?

Day Dreams ("Grandeur et décadence", 1922, 23min) Au travers des lettres qu'il envoie à celle qu'il aime, Buster s'invente un personnage, alors que la réalité le conduit plutôt dans des petits boulots minables.

Réalisation : Buster Keaton & Edward F. Cline Interprètes : Buster Keaton, Virginia Fox, Renée Adorée Etats-Unis / 1922 / 1h06 / muet

Accompagnement musical : Dominic Theodosis (synthétiseurs, machine MPC, guitare) — directeur de l'Ecole de Musique d'Enghien Alexis Maingaud (synthétiseurs, claviers, ordinateur) — professeur à l'Ecole de Musique d'Enghien.

À partir de 8,00 €

+ frais de loc.

"#VOID" par la Compagnie Clair Obscur, Frédéric Deslias

"#VOID" par la Compagnie Clair Obscur, Frédéric Deslias

  • Sam. 15 juin 2019 de 19 h à 22 h
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

L’aventure d'une équipe d’astronautes autonomes perdus dans l'Espace...

#VOID est un spectacle arts-sciences « gigogne ». Il propose une variation sur l’exploration spatiale pour mieux se projeter dans le futur. Au-delà d’une simple forme scénique, #VOID est un spectacle qui se déploie en plusieurs formats : parcours déambulatoires, formes immersives : #EXOTERRITOIRES est un parcours sonore immersif et nomade dans l’espace public. Une équipe de spectateurs/collaborateurs est invité à explorer la Terre à la recherche d'échantillons de vie à la lumière de l’exobiologie et des exoplanètes. #COLONIES est un parcours nomade aussi mais en réalité augmentée qui décrit comment l'humain s'est adapté à ses nouvelles conditions de vies en territoire extra-terrestre. Un projet post-anthropologique? Post-utopique? #DRIFT (à la dérive) est une création théâtrale en dôme immersif qui suit l’aventure d’un héros spationaute perdu dans l’Espace. Il retrace avec nous ses voyages passés et nous décrit les phénomènes astrophysiques qu’il a pu contempler et traverser.

Les spectateurs sont ainsi invités à traverser et à participer successivement à ces 3 formes artistiques s’inscrivant chacune dans des environnements différents. Comment aujourd’hui, sur un mode Do It Yourself, pouvons-nous de nous-même gravir l’Espace, éprouver ses lois, défricher de nouveaux territoires, extra-terrestres, et au-delà ?

DISTRIBUTION

Une collaboration entre Le Clair Obscur/DYS_LAB, l’auteur de science-fiction Norbert Merjagnan et des chercheurs du CNES (Centre National d’Etudes Spatiales). Mise en scène / Création sonore : Frédéric Deslias Auteur : Norbert Merjagnan Performer / Spationaute 1 : Jana Klein Collaboration technique : Cyrille Henry

Collaboration scientifique : Caroline Freissinet (LATMOS/CNES/NASA), Aurélien Barrau Collaboration Création VR : Adelin Schweitzer / #AlphaLoop Collaboration création AV : Bruno Ribeiro (Nohista)

___

CREDIT PHOTOS © Alexandre Urbrain

À partir de 12,00 €

+ frais de loc.

Confexpo « AP² Augmented Past-Augmented Present » par Jeffrey Shaw

Confexpo « AP² Augmented Past-Augmented Present » par Jeffrey Shaw

  • Dim. 16 juin 2019 de 15 h 15 à 17 h
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

Depuis le début de sa production artistique, Jeffrey Shaw, artiste des arts médiatiques australien, s’attache à briser la distance traditionnellement installée entre l’œuvre d’art et le spectateur. Dans toute son œuvre, Shaw témoigne de sa préférence pour la forme d’expression immersive. Considérant la réalité virtuelle comme un moyen de faire participer le spectateur à l’œuvre, il commence au milieu des années 70, à s’intéresser à l’ordinateur comme outil de création artistique, considérant celui-ci comme un instrument efficient pour ses travaux, en terme de programmation de logiciels et d’adaptabilité dans l’œuvre d’art.

Pour cette exposition « AP2 », Jeffrey Shaw lie les temporalités entre elles, augmentant ainsi le passé comme une préfiguration du présent, et inscrivant d’ores et déjà les questions d’anticipation et d’avant-garde dans le paysage artistique d’aujourd’hui.

« Augmented Past-Augmented Present » est également une référence à cette clef qu’utilise Shaw pour passer non seulement d’une temporalité à l’autre mais aussi traverser plusieurs états de réalité, en intégrant à son travail les questions de réalité virtuelle et augmentée. Dès lors le lieu d’exposition devient une fenêtre à travers laquelle il devient possible de naviguer entre deux mondes, partir du réel, et devenir les explorateurs de nouveaux scenarios possibles.

La Confexpo :

15:15 visite de l’exposition 16:00 Dominique Moulon, critique en art & média, met en regard quelques-unes des notions abordées par l’artiste avec l’actualité artistique, l’histoire de l’art et les arts numériques.

Gratuit

Atelier enfant - Arts visuels et sonores

Atelier enfant - Arts visuels et sonores

  • Dim. 16 juin 2019 de 15 h 30 à 17 h 30
  • Centre des arts d'Enghien-les-Bains - Enghien-Les-Bains

De 6 à 12 ans.

Atelier de création sonore et musical animé par l’artiste Anthony Keyeux, en lien avec l’exposition AP2 / AUGMENTED PAST AUGMENTED PRESENT.

À partir de 10,00 €

+ frais de loc.